Portrait – Jany Beaucornu, développeuse

Portrait – Jany Beaucornu, développeuse

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton poste aujourd’hui ?

Je fais du développement au sein de la division GRC d’ASAPE, sur l’application mobile ASAP’grc ainsi que sur le portail extranet ASAP’lab. Je prends en charge les ajustements suite aux retours d’expériences clients, les évolutions roadmap et divers sujets de recherche et développement.

Parle nous de ton parcours à Bordeaux Sciences Agro (BSA) ?

J’ai intégré le cursus de formation Ingénieur agronome de BSA en 2015. Ce parcours de 3 ans m’a apporté des connaissances générales sur l’écosystème agricole, sur l’environnement et les méthodes de l’ingénieur. La spécialisation AgroTIC que j’ai choisi, m’a fourni des connaissances autour de l’informatique et du développement en lien avec les outils numériques pour l’agriculture et l’environnement.

Pourquoi avoir frappé à la porte d’ASAPE ?

Lors de ma recherche de stage de fin d’études, j’avais un objectif principal : pouvoir intégrer une équipe projet informatique dans une société d’édition de logiciels. C’était selon moi, le meilleur moyen de progresser et de gagner en expérience. C’est tout naturellement que j’ai répondu à l’offre d’ASAPE !

Qu’est-ce qui t’as plu ici et donné envie de rester ?

Après mon stage de fin d’études, ASAPE m’a proposé un CDD puis un CDI au poste de développeuse. C’était pour moi une vraie opportunité d’enrichir mon profil de cheffe de projet avec un background technique. Et puis ici, on n’est pas bloqué dans une fiche de poste, l’évolution est permise : j’ai commencé par du développement pure mobile et maintenant je fais aussi du web. L’open-space est propice aux échanges entre les métiers et on baigne dans un environnement technique.

Quelle a été selon toi la différence principale lors du passage entre le monde scolaire et professionnel ?

Les différents projets professionnels effectués en fin d’école d’ingénieur et le stage de fin d’études préparent bien à cette transition. Malgré tout, ce qui me fait préférer l’entreprise, c’est le sens du travail effectué.

 

Isabelle Duffaud, associée et responsable produit ASAPE, nous en dit plus Quel intérêt pour ASAPE de recruter de jeunes étudiants?

L’insertion de jeunes étudiants dans le monde professionnel a plusieurs avantages : nous les formons à notre savoir-faire métier en leur inculquant notre culture d’entreprise. Et nous enrichissons nos équipes d’un regard neuf et extérieur sur la technique comme sur l’ergonomie du produit. Cela apporte beaucoup de fraicheur ! Généralement je positionne les jeunes entrants sur de nouveaux projets, ils travaillent beaucoup sur la R&D à leur arrivée.

Jany avait plutôt un profil cheffe de projet, et elle a évolué sur un poste de développeuse … Comment détecte-t-on, et laisse-t-on l’opportunité à l’évolution interne chez ASAPE ?

L’appétence au développement se dévoile au travers d’un esprit d’analyse convergeant vers de la logique. Dans le cas de Jany par exemple, sa formation en agronomie lui offre une double compétence : elle est initiée aux bonnes pratiques de la rédaction d’un cahier des charges, et elle est capable très rapidement de saisir quelles seront les mises en œuvre liées à l’analyse dans le contexte agricole d’ASAP’grc.

Quels bénéfices pour ASAPE ?

Les ingénieurs sont très curieux, ils souhaitent généralement comprendre et maitriser l’entièreté du projet. Cette volonté favorise l’échange et le travail d’équipe. Chez ASAPE, nous souhaitons offrir des opportunités là où les personnes sont les plus à l’aise et surtout les plus motivées à créer des projets. Ici, une personne a la charge d’un projet ou d’un module : on ne veut pas d’exécutants, on souhaite responsabiliser et surtout impliquer au maximum nos collaborateurs.

 

Pour découvrir nos offres d’emplois ou de stage : cliquez ici !